Menuiseries minimalistes : baie vitrée, fenêtre et porte – Bourgogne France Comté

Baie vitrée

hyline-hy30-baie-coulissante

Fenêtre

Hyline fenêtre aluminium - La technologie HYLINE combine Design épuré et Performances fonctionnelles.

Porte

porte-hypi-hyline

Demandez votre catalogue Hyline

, #𝘄𝗼𝗿𝗸𝗶𝗻𝗽𝗿𝗼𝗴𝗿𝗲𝘀𝘀

#𝘄𝗼𝗿𝗸𝗶𝗻𝗽𝗿𝗼𝗴𝗿𝗲𝘀𝘀

Hyline | L'équipe HYLINE | No Comments

Entre innovation et créativité, nos équipes s’attèlent chaque jour à proposer les gammes minimalistes les plus performantes pour offrir ce qui se fait de mieux dans les marchés du premium…

Showroom HYLINE

Hyline | Actualités Hyline | No Comments

Showroom HYLINE à Montpellier, bien qu’en travaux, le parcours de visite se rode en coulisses pour parfaire l’expérience HYLINE !

NEWSLETTER JUIN 2024

Hyline | Actualités Hyline | No Comments

Innovations et Tendances : Baies minimalistes et architecture durable 𝗔 𝗿𝗲𝘁𝗿𝗼𝘂𝘃𝗲𝗿 𝗲𝗻 𝗹𝗶𝗴𝗻𝗲

Bourgogne-Franche-Comté, une région culturellement riche

Avec ses 2,811 millions d’habitants, ses 14 gares TGV et ses 868 kilomètres d’autoroutes, la région Bourgogne-Franche-Comté bénéficie d’une place privilégiée au milieu de l’Europe. A l’Est, elle s’étend des flancs des Vosges et du Jura et à l’Ouest, elle atteint Morvan. Plus précisément, elle regroupe 8 départements dont : Côte-d’Or, Doubs, Jura, Nièvre, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Yonne et Territoire de Belfort. Et elle renferme aussi les métropoles de Dijon et Besançon, respectivement préfecture de région et siège administratif du conseil régional.

Les légendes et traditions en Bourgogne Franche-Comté

Ce qui fait le plus grand charme de la veillée de Noël en Bourgogne Franche-Comté ce sont ses légendes et ses traditions. Il y a par exemple la bûche ou tronche de Noël qui doit être brûlée toute la nuit de Noël dans l’Yvonne et jusqu’au premier jour de l’année dans le Morvan. Puis, il y a aussi la légende de la pierre qui vire ou de la pierre qui tourne, la célèbre fête du nom de Tourner les fayes ou les failles et aussi la crèche comtoise. Par ailleurs, il est à savoir que Bourgogne-Franche-Comté est aussi très réputée pour ses festivals étonnants consacrés aux raisins tels que Fleurs de vigne qui se déroule à Auxerre en mai et au cours duquel les participants peuvent déguster des vins locaux et se divertir et profiter de musiques en direct. Soulier, quant à elle, a su rester le lieu permanent du festival gastronomique Saulieu en Côte-d’Or. Tous les meilleurs producteurs locaux se donnent rendez-vous à Jounées Gourmandes pour présenter leurs produits de haute qualité. En juillet, le festival international coloré de la culture de la rue dit « Chalon dans la rue » a également lieu à Chalon-sur-Saone et il réunit de nombreux artistes, musiciens et acrobates. Mais la liste ne s’arrête pas là, il y a encore d’autres évènements intéressants qui se passent en Bourgogne-Franche-Comté comme le festival Nevers D’Jazz, le World Sacred Music Festival et le festival international d’Opéra Baroque.

L’association des deux territoires Bourgogne et Franche-Comté

La dernière réforme qui a réduit le nombre de régions de 22 à 13 a occasionné le regroupement de la Bourgogne et de la Franche-Comté et le choix d’armoiries pour la nouvelle collectivité leur a permis de revenir sur les liens qui les ont uni dans le passé. Du Moyen-Age au XXᵉ siècle, ces deux territoires ont effectivement entretenu des rapports étroits qui font paraître leur association actuelle si naturelle. Pourtant, on observe une réalité plus contrastée. En fait, 3 grandes périodes ont marqué les relations entre Bourgogne et Franche-Comté, dont une première période marquée par la réunion de la Comté et du duché sous une même autorité, la réunion des ducs de Bourgogne jusqu’à la mort de Charles le Téméraire en 1477 et la réunion des rois de France de 1477 à 1493. De 1493 à 1678, les destins de Bourgogne et Franche-Comté divergent. Le duché reste dans le royaume de France alors que la Comté passe sous le contrôle des Habsbourg. Enfin, la dernière période commence en 1678 lors de l’annexion par Louis XVI qui a permis leur intégration, à nouveau, dans un même Etat.

Le BTP, le secteur d’activité le plus porteur de la région Bourgogne-Franche-Comté

Il enregistre à la fin de l’année 2019, une augmentation des créations d’entreprises et une légère augmentation des disparitions d’entreprises. Mais ces évolutions ne suffisent pas pour obtenir une meilleure place dans le classement des indices de dynamisme économique en France Métropolitaine. C’est pourquoi elle ne compte pas parmi les régions françaises les plus dynamiques. Quoi qu’il en soit, ses villes les plus intéressantes sont Dijon, Besançon et le Côte-d’Or et son secteur d’activité le plus porteur est le BTP. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 30% des entreprises appartiennent en effet à ce secteur, ce qui est largement supérieur à certaines autres régions comme la Nouvelle-Aquitaine. Puis, il est à savoir également que ce sont surtout les TPE qui représentent la grande majorité des entités actives.

Les sites majeurs à visiter en Bourgogne-Franche-Comté En Bourgogne-Franche-Comté

8 sites sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco dont : les climats du vignoble de Bourgogne, l’abbaye de Fontenay, le prieuré de la Charité sur Loire, la Saline Royale, les salines de Salins-les-Bains, l’architecture de Vauban, les vestiges d’anciennes cités lacustre au bord du lac de Chalain dans le Jura et la Chapelle de Ronchamp dans la Haute-Saône. Ensuite, il y a aussi des monuments et endroits incontournables dédiés spécialement aux amateurs de séjours culturels comme : le musée des Beaux-Arts de Dijon, les remparts et la maison Victor Hugo de Besançon, l’hôtel-Dieu de Beaune et le lion de Belfort de Dole et également la ville de la faïence Nevers. Mais l’exploration ne s’arrête pas aux grandes villes, d’autres sites impressionnants peuvent aussi compléter un séjour culturel tels que la roche de Solutré, le château de Joux, la cité thermale et médiévale de Luxeuil-les-Bains, l’abbaye de Cluny et les châteaux Renaissance de l’Yonne. Enfin, il ne faut pas oublier les fameuses routes comme la route des Abolitions de l’esclavage, les routes de vins de Bourgogne, la route de l’absinthe, les routes du Comté et la route des châteaux de Bourgogne-Franche-Comté.