Georges Perelroizen en podcast sur Batiradio pour présenter HYLINE

Bati radio reçoit Georges Perelroizen dans le cadre des émissions : « Ces entreprises qui innovent « . Découvrez le savoir-faire de Hyline BS France ainsi que son marché B2B et B2C.

 

 

K : Vous êtes le fondateur de HYLINE BUILDING SYSTEMS FRANCE.
Présentez-nous l’entreprise afin de comprendre ce que vous faites

G : Notre société est dédiée au monde du bâtiment, sur un segment de marché qui est pointu, étroit : le marché du Premium et du Luxe pour les menuiseries en aluminium et verre, les plus fines et les plus grandes.

 

K : pourquoi avez-vous eu envie de vous positionner sur le marché du luxe plus précisément ?

G : c’est une démarche assez personnelle, l’entreprise est jeune mais son fondateur a un certain bagage. J’ai passé 30 années de ma vie à travailler dans le domaine de l’aluminium pour le bâtiment, sur de très beaux produits, de très belles marques positionnées toutefois sur un marché de masse. Pour ce nouveau parcours, j’ai vraiment voulu adresser quelque chose qui était à l’extrême des possibilités techniques. Sortir des chemins battus et proposer un design unique.

 

K : quelle est votre clientèle ?

G : la clientèle ultime, c’est le particulier qui va investir dans sa villa, plutôt contemporaine. Mais il y a également une ouverture intéressante vers les segments du tertiaire, du commerce, de l’hôtellerie de luxe. Ce sont nos clients finaux mais le travail essentiel se fait avec le monde des architectes qui sont nos partenaires primordiaux.

 

K : qu’a t-il de particulier votre aluminium ?

G : il a la particularité d’être massif mais totalement caché, ce qui ravit l’architecte. Massif et discret. Massif car on a besoin d’une structure, et discret parce que l’architecte veut de la finesse et le particulier veut de la lumière. C’est notre tour de force, c’est notre quadrature du cercle d’apporter cette finesse et cette discrétion alors que les dimensions sont majestueuses. Aucune frontière visible ne sépare l’intérieur de l’extérieur.

 

K : Vous travaillez dans le domaine de l’aluminium depuis 30 ans, quelles sont pour vous les plus grandes avancées ?

G : c’est un matériau et un métier fabuleux car l’innovation y est permanente. Ce marché a été amené à évoluer de manière très significative avec la demande de performances énergétiques. Les produits ont évolué avec plus de performances en matière d’isolation, d’apport solaire, de recyclabilité dont nous nous soucions.

De nombreuses innovations réalisées tant dans l’axe applicatif que dans les axes performanciel et esthétique bien entendu.

 

 

K : si l’on veut résumer, les produits HYLINE c’est la haute couture internationale de la menuiserie en aluminium et en verre.

G : Oui, tout à fait. Ce qui m’anime, c’est de faire en sorte, que la proposition de HYLINE démarre, là, ou les plus grandes/belles marques du marché s’arrêtent. Là où elles calent, nous commençons et avec une intersection non nulle…

 

K : vous apportez au marché quelque chose d’unique, qui ne se fait pas ailleurs, pourquoi HYLINE : les grandes lignes c’est bien ça ?

G : ça fait sens. Des lignes très grandes : « high » pour très grand et « line » car c’est très linéaire, très fin. Ce qui représentent les limites de nos produits, c’est la dimension des floats de vitrages. 18 m2 de vitrage c’est un volume verrier que l’on sait faire coulisser de manière aisée.

 

K : on va rentrer dans le détail en parlant des produits. Quels sont les produits que vous avez développés ?

G : il y a plusieurs gammes de produits coulissants (HYSLIM, HY30, HY40, HY50, HYARC au vitrage bombé…), une porte sur pivot HYPI de très grande dimension, une fenêtre à guillotine ou galandage vertical impressionnante HYGUI, des fixes HYFIX qui font aussi dans le maximalisme.

Tout ce que l’on peut imaginer, rêver en matière de coulissant, et bien nous le proposons avec le minimalisme, la finesse, la discrétion et aussi avec le gigantisme, la grandeur, 1000 kg qui sont manœuvrés sur un rail, 18 m2 de vitrage, le maximum et le minimum de vue d’aluminium 18mm !

Nous savons traiter d’immenses façades mobiles avec nos solutions multi rails et multi vantaux jusqu’à virtuellement l’infini. De vrais mono, bi, tri, quadri, penta, hexa rails !!

 

K : est-ce que la connectivité peut fonctionner avec ce type de matériaux/ produits ?

G : nous apportons aussi des solutions de motorisation. Récemment, nous avons motorisé une baie de 18m de large en plusieurs vantaux. Tout ceci est piloté par automate avec des scénarios personnalisables.

Nous avons aussi des détecteurs d’ouverture complètement intégrés reliés à la centrale d’alarme.

Tout ceci peut être piloté par les systèmes domotique ou GTB.

 

K : vous avez aussi un système de moustiquaire Hightech qui a remporté un Award « le Redott Product Design Award » pouvez-vous nous en dire plus sur ce produit ?

G : c’est le HYFLY ! Nous sommes très fiers car nous avons gagné une reconnaissance internationale pour cette solution fonctionnelle, élégante et discrète maintenant brevetée. Toute l’équipe était présente pour recevoir ce prix à Essen. C’est une moustiquaire toute hauteur et invisible. Elle se trouve masquée dans le montant latéral du dormant.

Vous pouvez manœuvrer votre coulissant soit à la main, soit de manière motorisée, avec ou sans la moustiquaire. Vous armez, vous allez ouvrir et il y aura la moustiquaire. Vous refermez, vous désarmez et il n’y aura pas de moustiquaire : c’est magique!

 

K : on peut parler de tarifs ?

G : il n’y a pas de tarif public car pas de produits catalogue, tout est fait sur mesure. Bien sûr nos prix sont en rapport avec la prestation proposée et la qualité des biens équipés.

L’offre produits séduit les architectes et investisseurs. Bien sûr la limite sera celle des budgets mais notre segmentation Premium/Luxe rend le vrai Minimalisme plus accessible.

 

 

K : Pour finir, un mot sur l’évolution de l’entreprise et le fameux « scoop » ?

G : L’entreprise et sa proposition ont été présentées en France à BATIMAT 2017 avec un stand qui a eu un superbe impact et a fonctionné comme une véritable rampe de lancement.

Une très belle ouverture, de bonnes sensations dont nous recueillons des fruits encore aujourd’hui.

Nous allons rééditer l’opération cette année avec de nouveaux produits innovants puisque que l’innovation est réservée au salon BATIMAT !

Le scoop c’est que nous avons été choisis pour la rénovation d’un grand magasin parisien. Un projet magique dont nous sommes très fiers ! C’est un chantier de 18 mois de travaux qui démarre demain.

 

K : Georges, que peut-on vous souhaitez pour la suite ?

G : Beaucoup d’affaires, des petites, des moyennes, des grandes, toujours avec ce souci de la perfection dans le détail pour que les ouvrages parlent de design architectural, de finesse et de luxe.

 

Leave a Reply