L’école de Chicago

Chicago Day 2 Une

Chicago a du se reconstruire rapidement sous le triple signe de la sécurité constructive (invention du Fireproof system), de la pression économique et foncière (sièges d’entreprises liées à la construction du Chemin de fer ou encore à la sidérurgie naissante et de l’exigence de besoins d’espaces à la fois en bureaux, usines, entrepôts et magasins).

Ce contexte a conduit à l’invention d’un prototype : l’édifice vertical. C’est le gratte-ciel : le “skyscraper” était né et Chicago en fut l’École.

 

Visitons les sites les plus remarquables de cette période, cette exceptionnelle archéologie moderne !

Le premier quartier des affaires, qu’une ligne aérienne de métro circonscrit, s’appelle le Loop (la boucle). Il offre le meilleur résumé de cette période.

Naturellement les époques s’entrecroisent et à l’occasion, découverte des constructions des années 20 et 30 qui se terminent avec l’Art Déco, suivi du fonctionnalisme des années de l’après guerre, jusqu’aux meilleurs morceaux des années 70.

Cette période que l’on désigne souvent comme la “deuxième Ecole de Chicago”, a vu le jour sous la direction de Mies van der Rohe , Maître du Bauhaus en exil (1937), dont les travaux sont célèbres en Europe (Weissenhof à Stuggart, Pavillon de Barcelone ..).